Collectif Hubertine Auclert

Présentation du Collectif Hubertine Auclert

 Créé en juillet 2017, le Collectif Hubertine Auclert est une association
régie par la loi du 1er juillet 1901.

 Ses objectifs :

  • Promouvoir autour de la pionnière du féminisme, Hubertine Auclert, toute action concourant à faire avancer l’égalité entre les êtres humains.

  • Travailler en appui et complémentarité avec l’ensemble des structures, associations et institutions intervenant sur cette thématique.

  • Organiser toute manifestation favorisant l’égalité entre les êtres humains.

  • Agir auprès de tous les publics et notamment dès le plus jeune âge, par l’éducation, l’information et la sensibilisation afin de veiller à ce que, dans les représentations, l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi qu’entre tous les êtres humains, soit respectée.

Biographie d’Hubertine Auclert

« La suffragette française »

10 avril 1848 – 8 avril 1914

 Une enfance bourbonnaise

Hubertine a grandi dans l’Allier à Saint-Priest-en-Murat (Tilly). Issue d’une famille aisée et républicaine, elle reçoit une éducation traditionnelle au même titre que ses frères. En 1873, autonome et indépendante financièrement, elle s’installe à Paris. Soutenue par Victor Hugo, elle travaille au journal « l’avenir des femmes ».

Engagement pour l’égalité

Hubertine se réapproprie le terme « féminisme » jusqu’alors méprisé. Elle lui donne une valeur positive, désignant ainsi la lutte pour l’amélioration de la condition féminine avec un axe prioritaire : le droit de vote des femmes. Elle crée en 1876 la société « Le droit des femmes », qui devient en 1883 « Le suffrage des femmes ».

 Journaliste dans l’âme

Elle fonde le journal « La Citoyenne » en 1881, en utilisant un prête-nom. Elle publie de nombreux articles progressistes et avant-gardistes revendiquant l’égalité parfaite tant sur les salaires que sur les droits politiques et civiques.

 Des actes forts

1880 – Refus de payer l’impôt : « en l’absence de représentation légale les femmes ne devraient pas être imposables ».

1908 – Elle renverse une urne électorale à Paris.

1910 – Elle se présente aux élections législatives, défiant ainsi les autorités.

 Ses écrits

1879 – Discours prononcé à l’occasion du 3e Congrès national ouvrier à Marseille.

1900 – Les femmes arabes en Algérie

1908 – Le vote des femmes.

 Hubertine Auclert décède à Paris à 66 ans. Elle est enterrée au Cimetière du Père-Lachaise. La sculpture sur son tombeau commémore le « suffrage des femmes ».